Le néon graphique – Du rose, du noir et du blanc

Coucou les filles,

Je reviens aujourd’hui avec un vrai article oui un vrai de vrai, et en plus avec un article nail art. Ça fait plusieurs mois que l’idée de ce nail art me trotté dans la tête mais je voulais laisser reposer mes ongles afin qu’ils soient plus beaux (c’est raté, ils se dédoublent toujours autant). Donc cette après-midi je me suis enfin lancée dans cette dure tâche. Et au bout de 2 heures de travail intensif  je suis assez satisfaite du résultat, assez pour vous le montrer. Mais mon plus grand rêve serait de réussir les deux mains correctement, pour enfin pouvoir sortir avec ma jolie manucure.

 

Comme vous pouvez le constater, j’ai fait péter le rose néon de Peggy Sage que j’ai accompagné de blanc et licorice d’Essie. J’ai essayé de faire quelque chose d’assez graphique au scotch et avec du striping tape. Je vous laisse avec les photos =)

Voilà les copines, j’espère que ce petit article vous a plu, je retourne profiter de la fin de mes vacances et je vais notamment finir de regarder la série Buffy contre les vampires que je connais par cœur mais dont je ne me lasse jamais.

Allez gros bisous ❤

Sans titre-1

________________________________________________________________________

Articles similaires : 

Quand le pastel devient animal

Coucou les filles,

Je reviens aujourd’hui pour un petit billet nail art, oui cette aprem je me suis décidée à retenter ma chance dans ce domaine que j’affectionne beaucoup mais dans lequel je ne suis vraiment une experte. Bref, je voulais tenter une manucure léopard avec des couleurs pastels pour rester dans la tendance du moment. J’ai tout d’abord appliqué le Blanc de chez Essie pour la base puis j’ai fait les tâches avec Beyond Cosy de Essie, Amande Défilé, Peach andLove de Bourjois et Tennis Anyone de NCLA. Pour le tour, j’ai utilisé le Nail Art pen de Agnès B. Autant dire que j’ai fait péter la couleur. En théorie c’était quelques choses de facile, mais moi je n’ai bien réussie que le pouce. Je vous montre quand même les photos.

 

Je vous fais de gros bisous ❤

Spring where are you? – Essie Nice is Nice & Beyond Cosy

Coucou les filles,

                 En ce dimanche printanier très gris, j’essaye d’invoquer le soleil avec un peu de pastel, et ben ce n’est pas gagner. La danse de la pluie du soleil, vous croyez que ça existe ? 3 jours de soleil en 1 mois de printemps, c’est vraiment navrant. Dès que je gagne à l’euro millions je m’exile sur une île déserte ensoleillée. Pour apporter un peu de bonne humeur, l’autre jour j’ai été au monoprix pour acheter mon premier autobronzant, je n’ai jamais été aussi blanche de ma vie ^^ Et comme par hasard, j’ai fait un petit détour par le rayon des vernis, j’ai enfin trouvé le Beyond Cosy d’Essie (ça va je ne suis pas trop à la traîne , il était là tout seul au milieu des autres. Ni une, ni deux, il était déjà dans ma main. Et puis, j’ai mis le nez dans le présentoir de la nouvelle collection, je prends le joli lilas qui me faisait de l’œil en pensant que c’était le Go Ginza ou le Bond with Whomemer, et ben non, je me suis faite avoir comme une bleue, c’était le nice is nice et sur le coup je n’ai vraiment pas fait attention. Je suis un peu triste quand même, j’aurais préféré vous montrez la nouvelle collection, tant pis, on fera avec.

C’est vraiment très doux comme couleur, un lilas parfait pour un temps ensoleillé et une peau bien bronzé, tout le contraire de ce que j’ai fait. J’ai voulus égayé la couleur en y ajoutant un peu de paillettes du magnifique Beyond Cosy, un mélange de paillettes dorés et argentés. J’ai donc Nailarté à la Pshiiit, en faisant des triangle au scotch.

Malheureusement, je trouvais le rendu trop fade, j’ai donc dégainé pour la première fois mon Nail Art Pen de Agnes B pour accentuer les contours de mes petits triangles. C’est pas vraiment évident de tracer des lignes droites quand on a pas l’habitude de l’utiliser, j’ai donc fait de mon mieux.

Pour celles qui le souhaitent, vous pouvez me retrouver sur Facebook Ici.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous fais de gros bisous ❤

Vente Privée Essie – Terminée

Coucou les filles,

J’ai une bonne nouvelle pour celles qui avaient loupé la vente privé des vernis Essie du mois de décembre. Le site vente privée remet ça pour la journée avec quelque couleurs, donc je vous laisse le lien Ici. Il y a 7 teintes disponibles à 4€ l’unité.

Pour celles qui souhaitent s’inscrire Ici 

Sans titre 1

Bon dimanche, bisous ❤

Le smoky façon l’Oréal Paris.

Coucou les filles,

Cette semaine j’ai swatché mes nouveaux petits vernis que j’ai eu dans la GlossyBox du mois de mars de la marque L’Oréal Paris. Le premier est rouge du joli nom de Femme Fatale (n°403), et le second est un Top Coat à effet Smoky.

Commençons par l’application qui est véritable régal, le pinceau est similaire à celui des Essie français, plat et très large (en même temps, je crois que c’est l’Oréal qui distribue les Essie en France). De ce fait, on peut facilement avoir une jolie lunule propre.

Le top Coat m’a tout de suite interpellé, je me demandais vraiment ce que ça pouvait donner, j’ai donc testé sur le vernis jaune que j’avais, mais c’était très moche (ça a viré au jaune/ vert caca d’oie). J’ai donc suivie les instructions fournis avec et poser le vernis rouge Femme Fatale en deux couches. La couleur est presque similaire à Head Mistress de Essie (voir mon index où il est posé), sur la photo on ne distingue pas trop la différence mais en vrai le Essie est juste un poil plus foncé. Et donc j’ai posé le Top Coat Smoky sur l’annulaire. Mon vernis est devenu bordeaux, ça fait un rendu plutôt pas mal. Je vous laisse découvrir les photos.

Je me demande ce que ça peut donner sur d’autre couleur, je ferais des essaies mais selon moi je ne pense pas que c’est un indispensable, certes on peut changer la couleur de nos vernis avec mais ça ne m’empêchera pas d’acheté un bordeaux si j’en vois un. Je ne suis pas fan de ce genre de « gadget », en plus il faut faire attention à bien répartir le top coat pour ne pas voir des traces de pinceaux.

Le prix du vernis est de 5.5€. La tenue est vraiment correcte, je l’ai gardé 3 jours avant qu’il commence à s’écailler sur ma main droite. Pour les fans des Essie à petit budget, c’est une chouette alternative moins coûteuse.

J’espère que ce petit swatch vous aura plu.

Je vous fais de gros bisous.

Oups … J’ai Pshiiité (Interview de Pshiiit)

Coucou les filles,

    Depuis que je suis toute petite (et comme grand nombre de personnes) j’idolâtre des personnes, il y a Barbie, les L5, Sarah Michelle Gellar; Christina Aguilera, et tout un tas d’autres. Aujourd’hui j’ai 20 ans (presque 21) et je suis devenu totalement fan de Pshiiit.

   L’année dernière en me baladant sur le net, je suis tombée tout à fait par hasard sur son blog, et là, ce fût la révélation. Avoir de belles mains, c’est possible. Moi qui mettait du vernis tous les 36 du mois et qui le laissait s’écailler pendant des semaines… Et ben je peux vous dire que depuis Pshiiit, ce n’est plus tout comme ça. J’ai tout d’abord investit dans des vernis de qualité, dans une base, un top coat et tout ce qui suit. Et maintenant, je suis devenu totalement accro. Ça fait  maintenant plus de 6 mois que je l’a suis quotidiennement sur les réseaux sociaux et je suis une véritable fan. Si je pouvais mettre un poster de ses mains dans ma chambre, je le ferrai =)

    Pshiiit  c’est des mains, c’est un blog mais c’est aussi une boutique en ligne : La Pshiiit Boutique,  superbe boutique avec des vernis introuvable en France comme par exemple Butter London, NCLA … Je ne sais pas si vous avez déjà commandé, mais moi j’en suis à ma 4ème commande et ma carte bancaire me boude littéralement. Certes les prix en sont pas donnés, mais les vernis sont vraiment de qualités. Mais surtout, ce qui me plaît dans cette boutique, c’est le service. Non mais vraiment, Camille, elle assure, on est d’accord? Expédition dans les 24 heures qui suit la commande, petites attentions particulières, ça sent bon. Moi quand je reçois ma commande, je suis comme une gamine de 4 ans qui déballe ses cadeaux de Noël. Tout est parfait.

   Et aujourd’hui même, j’ai reçu ma 4 ème commande. J’ai donc tenu à vous faire vivre le déballage.

La magie commence dès l’ouverture du paquet, des petites fleurs, une jolie plume, un beau papier de soie et le fameux logo de Pshiiit.

  

On y découvre aussi très souvent des petits cadeaux, on se sent vraiment importante. Ça change des gros sites où on nous porte aucune attention.

En plus, tout est super bien emballé dans du papier à bulles. Les déballer c’est vraiment un plaisir.

Tadaaaam, voilà le résultats, 4 petits nouveaux vernis.

  • NCLA : Tennys Anyone ?
  • Cirque : XX
  • Zoya : Ibiza
  • Butter London : The black Knight

Wahou les belles paillettes.

   Bon le problème c’est que je pense déjà à ma prochaine commande, mais bon je vais essayer d’attendre un peu …  En tout cas, Camille si tu me lis, je te remercie vraiment pour tout. <3<3<3

    La gentille, belle, généreuse, adorable, créative, dévouée, Pshiiit  a accepté très généreusement de répondre à ma petite Interview. Donc je vous laisse découvrir ça.

Interview de Mademoiselle Pshiiit

  • Quel est ton parcours professionnel ?

Après mon Master en communication visuelle je me suis retrouvée en agence de pub à Paris, avec des gens intéressants et passionnés qui ont continué à me former et m’apprendre des bases indispensables…. Sauf que j’ai vite compris que la pub n’était finalement pas faite pour moi, trop de contraintes, trop d’intervenants dans le processus créatif pour m’épanouir, bref, ça ne me correspondait pas. J’ai donc tout arrêté et pris une année sabbatique pour me retourner, qui s’est finalement transformée en un projet bien plus personnel: La boutique !

  • Qu’est-ce qui t’as donné envie d’ouvrir ton blog puis ta propre boutique ?

Mon blog a été un peu mon sauveur quand, en quittant Paris, je me suis retrouvé à ne pas savoir quoi faire de ma vie. Il m’a permis de renouer avec la création, avec le plaisir de faire des images, avec l’excitation de chercher une idée, de la mettre en pratique, de jouer avec les couleurs, les textures, bref, tout ce que j’avais perdu en m’enfermant dans la pub ! La boutique a été en fait la suite logique puisqu’en ouvrant mon blog j’ai découvert un monde que je ne connaissais pas, avec des gens passionnés et créatifs qui méritaient d’être mis en avant pour qu’ils soient découverts par encore plus de monde. Je pense aux petites marques indépendantes présentes dans ma boutique entre autre, que je suis terriblement fière de représenter dans l’hexagone. Finalement, l’aspect incontournable du blog, de la boutique, et de moi en général c’est la passion. Je me nourris de ça et je m’entoure de gens qui ont la même vision du travail. Ça fait un cocktail détonnant et contagieux !

  • Comment se passe une journée de travail typique ?

Le grand luxe c’est que je n’ai pas de journée de travail typique. Aucune de mes journées ne se ressemblent ! Je me fixe mes contraintes et mes horaires au jour le jour, suivant l’humeur, suivant ce qu’il y a à faire. Je n’ai donc pas l’impression de travailler puisque c’est moi qui décide ce que je fais, sur le moment, quand j’estime que ça doit être fait! C’est sûr qu’il faut une certaine rigueur et une mémoire d’éléphant pour ne rien louper (ce que je n’ai pas ^^) mais au moins, je suis responsable de tout. Un jour je passe commande chez un fournisseur, le lendemain je réceptionne des colis, entre temps j’emballe les précieux pour les clientes, et puis je réponds à un mail en buvant mon café, tout en photographiant mes ongles pour les poster sur instagram ! Je regrette par contre de ne pas avoir plus de temps pour mon blog, puisque c’est là ma passion première. Mais le travail c’est le travail, des filles me font confiance et commandent sur la pshiiit-boutique, ce sont donc ces filles-là qui deviennent ma priorité absolue !

  • En moyenne, combien de commande réalise tu par jour ?

Je ne saurai pas te dire, je ne suis pas trop une fille à moyenne et à statistiques, mais je dirai que j’envoie une quarantaine de paquets par jour en général ? (si ça se trouve c’est 10 ou 50, en réalité je n’en sais rien hahaha)

  • Tu es un véritable modèle chez les NPA, comment le vis-tu ? Et ton entourage ?

Je ne comprends pas l’engouement autour de Pshiiit en particulier, vraiment pas. Ca me dépasse et parfois c’est assez délicat à gérer parce que je suis loin de me considérer comme un modèle à suivre. Je considère plus les NPA comme une communauté dans sa globalité, du plus petit blog au plus gros, on est toutes des passionnées de vernis. Si mon blog est plus lu qu’un autre je crois que c’est surtout une histoire de chance, j’ai peut-être été là au bon moment, je ne sais pas ! Mon entourage est fier de mon parcours je crois, mais plus parce que j’ai été capable de fermer une porte et d’en ouvrir une autre, pour mes choix de vie en fait. Si j’avais décidé de devenir une Sephorette ou une avocate, ils seraient contents pareil, ils veulent juste que je m’éclate, peu importe de quelle manière 🙂

  • Je suppose que tu as testé un grand nombre de marque de vernis, quelle est ta préférée ? Celle que tu déteste ?

Je déteste les vernis Kleancolor et tous les vernis qui te donnent mal au crâne quand tu ouvres leurs bouchons. Je n’aime pas trop la marque OPI non plus, je déteste Ciaté aussi. Ma marque favorite doit sans doute être Cirque, ça a été un coup de foudre total quand je l’ai découverte. Aussi bien pour les couleurs, les textures, l’image qu’elle véhicule que pour l’humaine tellement riche et intéressante qui se cache derrière ! J’adore aussi l’esprit fun de Picture Polish, je suis particulièrement attachée à ces nanas qui étaient là presque avant tout le monde, qui ont cru en leurs rêves et qui n’ont rien lâché. Un modèle pour moi ! Bon et sinon, j’aime toutes les marques de la pshiiit-boutique. Des coups de cœurs personnels avant d’être ce qui fait que je gagne ma vie !

  • Si tu devais aller sur une île déserte et que tu devais emporter UN SEUL vernis, tu choisirais lequel ?

TROP DUR !!!! Je ne pense pas pouvoir répondre !!

  • Durant 2012, tu as sortis deux vernis en collaboration avec la marque Picture Polish, et dernièrement tu as dessiné des Nail Patch pour NCLA, c’est une belle consécration, mais quel est ton futur projet ? Une marque de vernis à ton nom ?

La marque de vernis à mon nom c’est beaucoup beaucoup beaucoup de contraintes. Et puis il faut trouver un fabricant qui puisse remplir des critères bien précis (prix, tests sur les animaux, composants propres, etc…) (Jouer à la chimiste pour produire une collec chez moi à la maison ce n’est pas mon truc) donc non, ce n’est pas mon projet. En fait, je n’ai pas de projet. Je vis au jour le jour, quand une idée germe le matin il faut qu’elle soit en marche le soir, je suis une impatiente née !

  • Je te suis maintenant depuis plus de 6 mois, tu m’as l’air d’être une fille vraiment superbe. Tu es gentille, généreuse, créative, talentueuse, attachante … Sans te connaitre tu me laisses ces impressions. Mais moi je veux connaitre au moins un défaut pour me prouver que tu es comme tout le monde. =)

Je suis archi bordélique, c’est désespérant et exaspérant. Je suis également toujours dans le doute. Dis comme ça on ne croirait pas forcément à un défaut mais en réalité c’est très handicapant pour moi et vraiment relou pour mon entourage qui doit constamment être derrière moi pour me ramasser 🙂 ! Et puis je suis tête en l’air et parfois un peu inconsciente. Et vraiment, vraiment, vraiment intransigeante.

  • Une dernière petite question, travaillez chez soi c’est le pied ? 

Un grand OUI et un grand NON. Les deux en même temps, dans leur côté le plus extrême. Un oui pour les contraintes qui peuvent se fixer au gré du vent, pour les choses qu’on peut faire et dire, pour les vêtements qu’on peut mettre, pour le make-up qu’on est pas obligée de porter, pour la musique qu’on peut écouter aussi fort qu’on veut, pour les coups de fils qu’on peut passer et le shopping qu’on peut aller faire. NON pour la vie sociale qui en prend un sacré coup, parce que trop de travail tue le travail. Non pour le côté « Je suis a disposition de tout le monde 24h sur 24, je n’ai pas d’horaire, je ne m’arrête finalement jamais de travailler ». Je me lève le matin, avant même de boire un café je suis déjà devant mes mails, avec les bonnes et les mauvaises nouvelles de la journée. Non aussi parce que quand tu bosses de chez toi, les gens se disent que tu ne bosses pas. Ça c’est vraiment lourd. Mais finalement, si je fais le bilan, j’adore ma vie actuelle et je ne voudrais pas revenir en arrière. Je me dis juste qu’avec le temps j’arriverai à m’organiser et à me fixer des limites!

Voila pour aujourd’hui, je vous fais de gros bisous, et je file essayer mes nouveaux vernis.